Inceste et citron : Mortel Tandem – 1

inceste de citron

Inceste et Citron

Sur une chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg pour un duo mortel avec sa fille Charlotte Gainsbourg, je dépose mon histoire et une analyse sur deux tandems très particuliers.
Supposons qu’Adam et Ève étaient en réalité frères et sœurs de sang. Que ce fameux fruit défendu fût en fait un symbole pour définir le coït entre deux êtres humains de sexe opposé. Pire ! Qu’aucun symbole dans la Bible ne mentionne l’interdiction des rapports sexuels consanguins.

inceste et citron


Nous n’avons, simple mortel, aucune certitude, ou preuve solide de l’origine de l’arbre de la connaissance et du fruit défendu. Nous pouvons alors détruire tout le schéma sexuel de la Bible.
Avec des scies, j’abats cet arbre, et donc toutes vérités humaines. Je mets littéralement en pièces l’ensemble de la Genèse.
Voyez-vous comme il est très facile de corrompre les écrits de l’homme et de la femme.
Arthur Schopenhauer était un maître dans l’art de la dialectique et je suis son plus fidèle disciple.


Inceste et citron : Reprenons mes chers Agnus Dei.


Du latin incestum : souillure, ou plus précisément d’incestare : rendre impur. Le mot n’est pas étymologiquement viable. Tout s’effondre.
Seuls les Grecs développaient une mythologie de grande qualité et stabilité. Même ivres, leurs histoires tenaient la route. Certes, il y a beaucoup de mythos chez les Grecs, mais leurs mythes de soûlauds sont très récréatifs.


J’ai souvent rêvé de faire l’amour avec ma mère. Horreur au réveil ! Après une longue réflexion et une rapide recherche, j’ai trouvé plusieurs hypothèses satisfaisantes. J’en ai conclu avec les informations que j’ai glanées chez le fondateur de la psychanalyse Sigmund Freud qu’en fait mon trouble bipolaire s’est déclaré jeune. C’est en période de phase maniaque que je rêvais d’amour charnel avec ma mère. Demeurant dans les hautes cimes de ma montagne à l’intérieur de ma tête, le sentiment de toute-puissance se faisait sentir. J’étais Dieu et donc au-dessus des limites à ne pas franchir. Au-dessus des rapports humains et des lois fixées par ce moins que rien, ce sous-Dieu.


Il m’est impossible de développer davantage ce sujet tant il est douloureux pour moi. Avec ces cauchemars incestueux, j’ai vécu un fort traumatisme. Mais je reste objectif, ces rêves horribles m’ont permis de vivre aujourd’hui sexuellement normal et stable.

Suivez-moi
Les derniers articles par Lionel Belarbi (tout voir)
Total Page Visits: 203 - Today Page Visits: 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *